CAROLINE MALAGA
PIERRE LORIOZ
AVOCATS INDÉPENDANTS
À TOULON

"Conjuguons les forces de nos deux cabinets"

LES CABINETS

MAÎTRE CAROLINE MALAGA

Première secrétaire de la Conférence du Stage

1987, plusieurs arrêtés portant licenciement d’employés municipaux sont pris en vue d’une privatisation d’un service municipal par un Maire de Provence.
Des hommes se retrouveront sans emploi, dans la détresse, parfois la honte à quelques jours de Noël…
Ces hommes décidèrent de se battre et menèrent leur combat dans la France entière.
A force de volonté de courage et de persévérance, leur voix fut entendue en 1989.
Ils n’étaient pas , juriste ni avocat , mais le Tribunal Administratif leur donna raison en déclarant ces arrêtés illégaux.
Un homme participa activement à ce combat, il s’agissait de mon père.
Comme lui je n’ai jamais supporté l’injustice.
Il m’est donc apparu très tôt que le meilleur moyen de lutter contre ce sentiment d’injustice était d’embrasser la profession d’avocat 

MAÎTRE PIERRE LORIOZ

   Au Tribunal administratif on ne plaide pas mais on y fait des observations. La première fois que j’ai pris la parole au Tribunal Administratif de Paris, c’était dans le dossier d’un étranger qui avait fait l’objet d’un arrêté de reconduite à la frontière. J’avais rédigé un recours solide, imparable, je connaissais l’ordonnance du 2 novembre 1945 sur le bout des doigts, en un mot c’était une affaire que je ne pouvais pas perdre.
Certain de l’issue de la procédure, j’avais cependant souhaité faire des observations. Il est bon de prendre la parole, de faire valoir à l’audience que l’on domine son sujet. J’avais terminé mon intervention en avançant que le Juge Administratif n’avait pas d’autre alternative que d’annuler l’acte administratif. J’avais raison mais j’étais présomptueux et je perdis l’affaire, rejet.
Quelques jours plus tard, c’est avec plus de sagesse que je ferai des observations pour un client qui faisait l’objet d’un arrêté d’expulsion par application de la procédure d’urgence absolue, cette fameuse procédure utilisée alors pour l’expulsion des basques espagnols. Le sujet était sensible, complexe, et j’étais moins sur de moi. Pas de certitude cette fois, j’abordais l’audience avec humilité. C’est sans doute ce qui fit pencher la balance de notre côté, annulation.
Deux bonnes leçons dont je me souviens toujours  

DROIT DES MINORITÉS

DROIT DU TRAVAIL

DROIT CIVIL

DROIT PÉNAL

DROIT PUBLIC

DROIT DE LA FAMILLE

DROIT DE LA SANTÉ

DROIT DES ÉTRANGERS

CAUSE ANIMALE

DROIT DES AFFAIRES